À Chaud :

Infralliance : Le Think & Do Tank novateur réunissant trois opérateurs de confiance en infrastructures numériques

Via le lancement d’Infralliance, France-IX, Telehouse et Terralpha contribuent...

Snom Technology élargit son marché vers l’Asie-Pacifique

VTech confie à Snom, la marque allemande de premier...

ITS Integra : Le partenaire technologique essentiel de PULSALYS pour la gestion de son infrastructure

ITS Integra, opérateur et infogérant multi-Cloud ultra-sécurisé, répond aux...
Expertise professionnelleMigration vers une architecture FAAS : les fondamentaux à adopter

Migration vers une architecture FAAS : les fondamentaux à adopter

L’adoption d’une architecture FaaS (functions as a service), également connue sous le nom de « serverless », peut apporter de nombreux avantages, tels que la scalabilité automatique, la réduction des coûts d’infrastructure et la simplification de la gestion des ressources. Cependant, pour réussir cette transition, il est essentiel de suivre un processus soigneusement planifié

ÉTAPE 1 : ANALYSE DE L’APPLICATION EXISTANTE

La première étape consiste à analyser l’application existante. Il faut comprendre son architecture, mais aussi identifier les composants et les fonctionnalités qui peuvent être découpés en fonctions indépendantes (serverless). Cette étape est essentielle pour déterminer ce qui peut être migré vers une architecture FaaS.

ÉTAPE 2 : CHOIX DE LA PLATEFORME FAAS

Sélectionner la plateforme FaaS qui correspond le mieux à ses besoins. Les options courantes incluent AWS Lambda, Google Cloud Functions, Azure Functions. Choisir celle qui offre les fonctionnalités et les services compatibles avec son application.

ÉTAPE 3 : CHOIX DU LANGAGE DE PROGRAMMATION

Sélectionner le langage de programmation qui convient le mieux à son projet. Les langages couramment pris en charge incluent Python, Java, JavaScript, etc. Sélectionner celui que l’équipe maîtrise le mieux est fondamental.

ÉTAPE 4 : RÉÉCRITURE OU ADAPTATION DU CODE

Réécrire ou adapter le code de l’application existante pour le découper en fonctions indépendantes. Chaque fonction devrait effectuer une tâche spécifique. Il est nécessaire de s’assurer que ces fonctions sont conçues pour être Stateless, c’est-à-dire qu’elles ne conservent pas d’état entre les invocations. Utiliser les SDK ou les outils fournis par la plateforme FaaS pour interagir avec les services et les déclencheurs associés est alors nécessaire.

ÉTAPE 5 : GESTION DES DÉPENDANCES

Il faut aussi gérer les dépendances des fonctions de manière à ce qu’elles soient incluses dans le package de déploiement. Cela garantit que toutes les dépendances requises sont disponibles au moment de l’exécution.

ÉTAPE 6 : CONFIGURATION DES DÉCLENCHEURS

Configurer les déclencheurs, tels que les événements HTTP, les files d’attente ou les événements de base de données, qui activeront les fonctions. Assurez-vous que les déclencheurs sont correctement configurés pour déclencher les fonctions au besoin.

ÉTAPE 7 : TESTS ET DÉBOGAGE

Effectuer des tests approfondis des fonctions serverless pour valider qu’elles fonctionnent correctement. Ne pas hésiter à utiliser les outils de débogage fournis par la plateforme FaaS pour identifier et résoudre les problèmes éventuels.

ÉTAPE 8 : DÉPLOIEMENT

Déployer les fonctions sur la plateforme FaaS. Configurer les autorisations et les rôles d’accès de manière appropriée pour garantir la sécurité de l’application.

ÉTAPE 9 : SURVEILLANCE ET SCALABILITÉ

Mettre en place des mécanismes de surveillance pour suivre les performances des fonctions. Utiliser les fonctionnalités de mise à l’échelle automatique de la plateforme FaaS pour gérer la montée en charge de manière transparente.

ÉTAPE 10 : GESTION DES ERREURS ET DES EXCEPTIONS

Gérer les erreurs et les exceptions en utilisant les mécanismes fournis par la plateforme FaaS pour garantir que l’application est robuste et fiable.

ÉTAPE 11 : OPTIMISATION DES COÛTS

Surveiller et optimiser les coûts associés à l’utilisation de la plateforme FaaS en fonction du nombre d’invocations et du temps d’exécution. Cela permettra de maximiser les avantages en termes de coûts de cette architecture.

ÉTAPE FINALE : PLANIFICATION ET VALIDATION

Il est important de planifier soigneusement la transition et de s’assurer que chaque composant fonctionne correctement dans le nouveau modèle serverless. Une fois que toutes les étapes ont été complétées, il est utile de réaliser des tests approfondis pour valider que l’application fonctionne correctement dans son nouvel environnement. En suivant ces étapes, il est possible de réussir la transition vers une architecture FaaS de manière efficace et de bénéficier de ses avantages tout en maintenant la fiabilité de l’application.

La migration vers une architecture serverless peut être un processus complexe, mais avec une planification minutieuse et une exécution soignée, elle peut être un investissement rentable pour l’avenir de son application.

Par Jamel Ben Amar – CTO de SMILE

 

à lire aussi

thecamp redéfinit son avenir avec un modèle économique innovant

thecamp, le campus pionnier dédié aux transformations digitales, environnementales...

Déploiement Zero Trust : étapes, conseils et bonnes pratiques

Par Simon Bonin - Expert Sécurité chez IMS Networks La mise...

Dans la même catégorie

Déploiement Zero Trust : étapes, conseils et bonnes pratiques

Par Simon Bonin - Expert Sécurité chez IMS Networks La mise...

Défis et solutions pour optimiser l’accueil citoyen et la communication dans les collectivités locales

Les conditions d’accueil dans les collectivités locales peuvent varier...

Protéger ses données : éléments fondamentaux pour une stratégie de sécurité efficace

Le patrimoine Data des entreprises représente un enjeu stratégique...

Ça pourrait vous interresser

La simplicité comme moteur de l’adoption des solutions de cybersécurité : une approche efficace pour les TPE/PME

Face à la réalité des menaces cyber, il est impératif d’aider les TPE/PME à élever significativement leur niveau de sécurité informatique. Toute entreprise est...

Les 5 atouts majeurs d’un CMS headless pour la stratégie numérique

Un système de gestion de contenu (CMS) se compose de deux éléments : Le back-end d'un CMS est le centre de contrôle de la gestion du contenu....

Custocy : des solutions IA pour une cybersécurité optimale

La cybersécurité est incontestablement un sujet stratégique pour l’ensemble des entreprises et des structures publiques. Dans ce contexte, les concepteurs de technologies de cybersécurité...