À Chaud :

L’éditeur Altospam complète son maillage régional

Altospam a constitué un réseau de plus de 350 partenaires...

Réinvention du Groupe Infodis : Bienvenue à TENEXA dans le monde de la transformation digitale

Reconnu dans le secteur des services numériques pour sa...

Snom Technology élargit son marché vers l’Asie-Pacifique

VTech confie à Snom, la marque allemande de premier...
Expertise professionnelleDirective NIS 2 : Quelles sont les Nouveautés et Comment s’y Préparer...

Directive NIS 2 : Quelles sont les Nouveautés et Comment s’y Préparer ?

La directive NIS 2 (Network and Information System Security) représente un jalon important dans le paysage de la cybersécurité européenne, avec des implications significatives pour un large éventail d’entités. Pour mieux comprendre ces changements, examinons de près les nouveautés de la NIS 2 par rapport à son prédécesseur, la directive NIS 1.

Changements sémantiques et périmètre d’application

La directive NIS 2 introduit une terminologie plus large en remplaçant les termes « opérateurs » et « OSE » par « entités ». Cela élargit le champ d’application de la directive à 35 secteurs d’activité. Si votre organisation se trouve dans l’un de ces secteurs et que le Chiffre d’affaires est supérieur à 10M€ ou si le nombre d’employés est supérieur à 50, elle est concernée par la NIS 2.

Flexibilité et adaptabilité pour la France

La France a la possibilité d’ajouter des entités non listées dans les annexes, basées sur une analyse de risque nationale et d’exclure certaines entités pour des raisons de défense et de sécurité nationale. Cette flexibilité permet d’adapter la directive aux spécificités nationales tout en garantissant un niveau élevé de sécurité. Cette liste définitive sera communiquée dans le courant de l’année 2024.

Distinction entre Entités Essentielles et Importantes

La directive NIS 2 différencie les entités essentielles des entités importantes, avec des niveaux de contrôle et de sanctions différents. Les entités essentielles, généralement de grande taille et opérant dans des secteurs hautement critiques, seront soumises à des contrôles plus stricts et à des sanctions plus sévères.

Renforcement des Sanctions et Nouvelles Mesures de Sécurité

La NIS 2 renforce également les sanctions financières et pénales, introduisant la responsabilité des directions en cas de manquement à la cybersécurité. Les sanctions financières peuvent atteindre jusqu’à 2 % du chiffre d’affaires, reflétant l’ampleur des menaces cybernétiques actuelles.

En outre, la directive impose dix mesures de sécurité obligatoires, couvrant des domaines allant de l’analyse des risques à la sécurité de la chaîne d’approvisionnement. Bien que les détails de ces mesures restent à définir, leur mise en œuvre sera différenciée entre les entités essentielles et importantes.

Rôle Central de l’ANSSI

L’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) joue un rôle crucial dans la mise en œuvre de la directive NIS 2 en France. En tant qu’autorité nationale en matière de cybersécurité, l’ANSSI pilote la transposition en droit national de la directive et assure sa mise en œuvre. Elle fournira des orientations précieuses et des recommandations pour aider les organisations à se conformer efficacement aux exigences de la NIS 2.

Clarté et précision à venir

Bien que les mesures de sécurité soient encore relativement générales, l’ANSSI prévoit de publier des règles plus précises avant d’établir un plan définitif de mise en conformité. Ces directives fourniront des orientations spécifiques pour aider les organisations à se conformer à la directive NIS 2 de manière efficace et efficiente.

Conclusion : préparation et action

En conclusion, la directive NIS 2 marque une avancée significative dans la protection des réseaux et des systèmes d’information en Europe. Pour se conformer à ces nouvelles exigences, les organisations doivent se préparer en analysant attentivement leur situation, en mettant en place des mesures de sécurité appropriées et en restant attentives aux orientations à venir de l’ANSSI.

Par Nicolas Lacourte chez NXO

à lire aussi

Paris 2024 confie à SCC le projet d’affichage dynamique pour l’information voyageur

L'un des principaux objectifs des Jeux Olympiques et Paralympiques...

Watsoft choisit Enreach pour enrichir son catalogue de solutions téléphoniques

Enreach for Service Providers annonce un accord de distribution...

Cybersécurité des données de santé : importance de la souveraineté et des bonnes pratiques

Dans le secteur de la santé, la souveraineté des données est un enjeu...

Durabilité énergétique : nLighten lance le Score CFE Intégré

nLighten une amélioration de la mesure Carbon Free Energy...

PROCHAINS WEBINAIRES


Dans la même catégorie

Cybersécurité des données de santé : importance de la souveraineté et des bonnes pratiques

Dans le secteur de la santé, la souveraineté des données est un enjeu...

Denis Flaven, Directeur Ingénierie chez COMBODO Les enjeux de sécurité...

Le virage de l’IA générative se fera-t-il sans les Data Scientists ?

Au moment où les IA génératives s’imposent dans les...

Accompagnement au changement : fondement de tout projet ITSM réussi

La mise en place d’un projet ITSM au sein d’une...

Ça pourrait vous interresser

Déploiement Zero Trust : étapes, conseils et bonnes pratiques

Par Simon Bonin - Expert Sécurité chez IMS Networks La mise en place d’un projet ZTNA (ou Zero Trust Network Access) requiert certains prérequis, inhérents à...

Comment les entreprises peuvent évaluer en continu le risque cyber dans un environnement digital

De nos jours, pour une entreprise, assurer sa sécurité informatique est devenu un sport collectif où tous ses partenaires et ses fournisseurs doivent mouiller...

Défis et solutions pour optimiser l’accueil citoyen et la communication dans les collectivités locales

Les conditions d’accueil dans les collectivités locales peuvent varier en fonction de la taille de la collectivité et des ressources disponibles. Dans de nombreuses...